Publié par : Jacques Grégoire | 2014/03/18

Les hommes sont Panda et les femmes sont Ourse

J’ai lu dernièrement un article dont j’ai perdu la trace. Rien dans mon  »cloud » ou équivalent. Il s’agissait  de comparer les libidos de l’Homme au Panda et celle de la Femme à l’Ourse.  Je m’excuse de ne pouvoir vous en donner la source. Si vous reconnaissez l’auteur ou la provenance, je vous remercie à l’avance de m’en faire part.

ours-patient

Selon cet article la femme serait omnivore devant la sexualité: elle pourrait plus facilement sublimer son désir sans que l’attraction physique soit présente. Les exemples donnés:   devant un homme riche ou à l’aise financièrement, un homme avec du pouvoir politique ou autre, un artiste reconnu ou pas.  Il ne faut pas généraliser à outrance mais cela est arrivé et continuera d’être. Évidemment il y a aussi la véritable attirance physique .  Donc omnivore parce qu’elle peut satisfaire son  désir, sa libido, de façons différentes. Comme l’Ours qui mange de tout, des fruits, du saumon, de l’herbe et  autres proies croisant son chemin.

450150-yang-guang-panda-geant-male

Et voici l’homme. L’antonyme d’omnivore n’existe pas dans le sens général. On définit par ce qu’il mange celui qui n’a qu’une source de nourriture : Insectivore, carnivore ou herbivore.
Herbivore pour le Panda. Celui-ci ne bouffe que des pousses de bambou. Quoi conclure devant la sexualité masculine? Que l’attirance de l’homme pour la femme n’aurait qu’une connotation sexuelle. Avec toute la nomenclature des attributs féminins qui aiguillonnent sa libido. Allons-y crûment: les gars pensent et veulent du  »cul ». L’attirance physique prédomine, menu unique. Le reste suivra bien.

Voilà grosso modo ce que j’ai compris. Mais  je crois assez bien rapporter la chose.

J’espère ne pas trop choquer.  Je crois que l’image que nous renvoie la société s’y conforme: hyper-sexualisation, plus pour la femme mais de plus en plus pour l’homme aussi, pornographie du soft au core, messages stéréotypés dans les médias. La liste peut s’allonger facilement.

Pendant ma petite recherche sur les omnivores, m’est apparu un de ses antonymes: Hominivore, mangeur d’homme.

  La femme serait-elle aussi hominivore, une dévoreuse d’homme?


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :