Publié par : Jacques Grégoire | 2009/03/27

De mes Calepins

Depuis l’été dernier, j’ai recommencé à utiliser le calepin de notes.  Pourquoi? Après avoir lu du Philippe Sollers *, auteur français, faisant l’éloge du stylographe à l’encre bleue sur les pages d’un cahier d’écolier. Il associe la plume au pinceau du peintre.  Créer des phrases en se servant de notre corps: épaule, coude, bras et doigts. Pensons  à la caligraphie chinoise. L’alphabet et la main d’écriture en mode création.

Main d’écriture justement qui se transforme, change selon les humeurs. Pouvoir reconnaître nos états d’âme d’une page à l’autre sans même lire le texte.

Ma fille et son amoureux m’ont donné une très belle plume pour Noël.  Il y a des cadeaux qui te comblent plus que d’autres, surtout lorsqu’ils servent tous les jours ou presque. Merci encore.

Pourquoi cette entrée en matière? Pour illustrer ce que je fais en ce moment: relire mes notes et vous les livrer.

Ces billets se retrouveront dans la catégorie: Calepin

*    http://www.philippesollers.net/


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :