Publié par : Jacques Grégoire | 2021/11/06

Joies simples du 21ième siècle

Lumière d’automne avancé

Samedi matin après une nuit de sommeil somme toute bénéfique. Je me réveille toujours 3 ou 4 fois par nuit.

Mais je me rendors assez facilement. Il est loin ce temps où je pouvais dormir à poings fermés 7 ou 8 heures d’affilée.

Prostate et vessie dictent maintenant mes rêves ou somnolences.

Le réveil ou plutôt le saut du lit comme ce matin est pris en charge par un autre organe, mon estomac. Estomac trituré lui par mon pancréas déficient de type 2.

Le petit déjeuner sera accompagné des médicaments pris de mon pilulier comme à chaque repas d’ailleurs. Conséquence d’une matière grise qui fait preuve de moins en moins de plasticité.

Ce sera ensuite le rituel acoustico-prosthétique. Nettoyage de mes oreilles bioniques. Ces appareils auditifs furent et sont pour moi un bienfait de notre ère électro-informatique. Je suis branché directement sur toute la quincaillerie et gadgets de ma vie courante. Portable, chaîne stéréo, ordinateurs, téléviseurs, même ma voiture et surtout mes instruments de musique.

La chance d’avoir retrouvé une ouie normale il y a plus d’une dizaine d’années grâce à une technologie qui ne cesse de s’améliorer.

Je me targue d’être un des premiers chaînons existant vers le nouvel homme cybernétique. Le cyborgne.

Oui, oui le cyborgne parce que vient le temps de nettoyer mes lunettes. Bésicles progressives, il se doit, pour mieux vous voir et aussi vous lire.

Il ne me reste qu’à vérifier la pile de ma montre traceuse-de-pas et de mes fonctions physiques, entre autres mes pulsations cardiaques et la saturation en oxygène de mon sang.

Me voici prêt à affronter ma vie trépidante. Bien assis dans mon fauteuil préféré, café et portable à la main vous racontant les joies simples d’un homme du 21ième siècle.

Pour accompagner votre lecture. Une petite impro toute fraîche jouée. Voulant évoquer l’ambiance d’un matin de congé chez-moi. Départ lento et suite allegro ma non tropo. Que le bonheur d’être là, exister.


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :