Publié par : Jacques Grégoire | 2022/04/20

Le Bacille Homo Sapiens

Éparpillement. Peu d’inspirations ce matin.

Shangri-La, le Monde des A, Asimov, Huxley….

Toutes ces lectures de mondes utopiques qui me reviennent en mémoire.

Je m’emmitoufle de plus en plus dans mon cocon, le cocooning absolu. La retraite que je vis en ce moment me satisfait au plus haut point.

Je me rappelle cette nouvelle de sci-fi lue il y a très longtemps. Un musicien vivant seul dans sa maison ultra équipée un peu comme Houellebecq nous le raconte dans « La possibilité d’une île ».

Sonnons l’alarme.

Comme me le disait un bon ami:  »En ce moment nous vivons sereinement notre propre marche funèbre. »

Soyons optimistes, nous finirons tous claquemurés chacun dans nos cubicules. Pourquoi?

Primo:

 Parce que toute vie à l’extérieur sera devenue impossible pendant que l’on essaiera de purifier la planète de tous les dégâts que notre civilisation a infligés à la nature. 

Il faudra sortir la race humaine de l’écosystème. Nous en avons eu un avant-goût avec les périodes de confinements durant la pandémie.

Baisse des GES, on a vu renards, coyotes et autre mammifères arpenter nos rues en toute quiétude lors des semaines de couvre-feu. Nous avons cru que les oiseaux étaient plus nombreux. Pas vraiment leurs ramages étaient étouffés par les bruits de la circulation automobile.

Mesdames et messieurs, pour le bien de la planète, préparez-vous à vous encabaner seuls ou en groupe, de gré ou de force. Même les adeptes de la liberté absolue, n’auront plus le droit à l’air libre.

Secundo:

L’enfermement agira comme une sélection naturelle. Ceux ou celles assez  équilibrés pour subsister à cet internement deviendront les dominants de ce monde futur.

D’ailleurs les bien nantis, s’y préparent déjà en s’achetant des propriétés isolées et protégées des éléments. Ils pourront y vivre en complète autarcie. Encore eux qui se gardent les premières places.

Tertio:

L’inconnue dans l’équation: l’IA.

L’intelligence artificielle: la nouvelle messie sauvant le monde. (le dictionnaire donne le masculin pour messie, mais il y a un e muet. Je me donne le droit de le féminiser.)

Si les robots parviennent à sauver la planète, voudront-ils  que le bacille homo sapiens la contamine à nouveau?

*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*

Titre de la pièce, très à-propos: Eyes Shut. (Yeux fermés) Olafur Arnalds et Alice Sarah Ott.

J’essaie d’apprendre la partie piano. Cela semble facile, que non. Le talent c’est de donner cette impression.

Texte © Jacques Grégoire Tous droits réservés.


Réponses

  1. Tout à fait d’actualité, ce post… Il parait que les ventes d’abris anti-atomique ont bondi ces derniers temps…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :