Publié par : Jacques Grégoire | 2022/09/15

Des fers pour les talons

Collège des Jésuites, les années soixante. Eh Oui! J’ai tenté de faire mes humanités.

L’image ci-haut fut une des causes de mon exclusion du collège dès la syntaxe.

À cette époque pour que les talons de vos souliers durent plus longtemps, le cordonnier y ajoutait un fer.

Pour les jeunes ados ou pré-ados presque un rite de passage.

Sur les trottoirs, dans la rue les clic clac résonnaient comme ceux des plus vieux.

Mais surtout dans les corridors en terrazzo. Se donner un bon élan….

Clic! Clac! Clic! Clac! …. Clic! Clac! Clic! Clac!

Et se laisser glisser sur les talons. Jouissif!

Terrazzo ou granito pour le cousins

Jouissif, disais-je. Mais imaginez ce qui apparut au bout du couloir.

J’atterris presque dans la soutane du préfet de discipline.

Guettait-il pour prendre sur le fait celui qui laissait de longues traces sur les planchers?

Pas eu le loisir de lui demander. Direction son bureau.

Retenues multiples et pensums à l’avenant.

Dans un prochain article vous aurez les autres causes de mon renvoi. Il sera question de musique bien sûr.


Réponses

  1. Rite de passage, oui. Que de souvenirs déterrés. J’en avais volé sur les godasses d’un grand frère.

  2. Souliers chez le cordonnier.

  3. J’ai eu de ces fers jussu’a tout recemment


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :