Publié par : Jacques Grégoire | 2022/03/01

Une coche mal taillée cinquantenaire

Il nous arrive tous dans le cours de notre vie d’avoir eu une coche mal taillée.

Un événement plus ou moins répréhensible dont les répercussions seront à la hauteur de la bourde.

Si par la suite aucune récidive n’eut lieu et que les deux parties n’y virent aucun inconvénient. Grand bien nous fit.

Quoi penser alors, à l’évocation de l’action, de cet interlocuteur qui au nom de ses valeurs, aussi nobles furent-elles, me jugea péremptoirement et n’accepta aucune justification.

Cela m’est arrivé dernièrement. Les détails ont peu d’importance.

Ce qui en eut, en portant ce jugement la relation entre nos deux personnes fut coiffée du nuage gris de l’intolérable doute. Bannie toute forme d’admiration réciproque, souvent la pierre angulaire d’une véritable amitié.

*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*&*

Pièce de Joep Bevig. Dont je ne me lasse pas. J’apprends la partie piano en ce moment.


Réponses

  1. Bien dit!

  2. C’est beau…


Répondre à Sylvie Ge Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :